**La Puberté chez le chien**

Aaah la puberté ! Cette période parfois difficile du développement du chien que vont reconnaître dans cet article bon nombre de maîtres…

Cette période où, presque sans crier gare, notre petit chiot, qui jusqu’alors apprenait vite et nous suivait partout, va alors commencer à se transformer, autant physiquement que comportementalement, tel un gremlins après minuit.

Je tiens à préciser que chaque chien étant différent, il est possible que cette période passe presque inaperçue pour beaucoup de maîtres, et soit aussi moins simple à vivre pour d’autres. Peu importe votre cas, cela ne sert à rien de se comparer à votre voisin.

La puberté, qu’est ce que c’est ?

C’est une période que va traverser le chien de manière tout à fait naturelle durant son développement. Elle commence selon les races entre 6 mois et 18 mois et coïncide avec une production accrue des hormones sexuelles. Ces hormones vont alors impacter, parfois de manière significative le comportement de notre chien.

Comment la reconnaître ?

La puberté s’installe et vous n’êtes tout un coup plus le centre du monde de votre chien. Celui-ci va naturellement prendre de la distance en voulant explorer davantage son environnement. Il va alors être beaucoup plus attiré par ses congénères, notamment ceux du sexe opposé.

Votre chien, alors happé par l’environnement extérieur (bien plus intéressant que vous, oui, désolé..) est alors moins attentif, ce qui vous donnera l’impression que votre chien ne vous écoute plus tout et à décider de se rebeller (en décidant par exemple de ne plus revenir lorsque vous l’appelez).

Votre chien « ado » va également commencer à vouloir communiquer « comme un grand » avec ses congénères, parfois de manière plus brutale et maladroite. Cela peut donner lieu à plus de conflits avec des congénères adultes, qui ne pardonneront plus comme avant les erreurs de communication qu’il pouvait faire lorsqu’il était chiot.

La gestion de ses émotions et notamment de la frustration est également plus compliquée, car les hormones s’emmêlent et s’ajoutent souvent à votre manque de patience à cette période là (réactions plus exacerbées.).

Alors, comment réagir ? Que faire ?

Maintenant que vous êtes des maîtres informés sur cette phase de développement naturel de votre chien, il va être plus facile pour vous de l’appréhender sereinement.

Prenez du recul sur cette période et observez là : regardez votre chiot devenir progressivement un jeune adulte, avec son tempérament plus marqué.

Non, votre chien ne va pas essayer de vous « dominer » et ne risque pas non plus de mettre le feu à votre maison.

Non, ce n’est pas une phase « horrible » où vous allez être en conflit permanent avec votre chien.

Non, ça ne va pas durer !

Pas de panique, ce n’est qu’une phase de transition et voici les conseils que je peux vous donner :

-Soyez patients : je ne le répéterais jamais assez, mais la patience reste pour moi la base en éducation, peu importe l’âge de votre chien et les difficultés auxquelles vous pouvez être confrontées.

-Ne vous découragez pas : continuez à travailler avec votre chien comme vous le faisiez avant.

S’il le faut, trouver d’autres sources de motivation pour votre chien (friandise à haute valeur ajoutée, jeux différents…). Ne rentrez pas dans une relation conflictuelle !

-Continuez à répondre aux besoins de votre chien : dépenses physiques avec des promenades plus longes et plus variées, activités quotidiennes de léchage et de mastication, jeux d’intelligence.

-Gérez l’environnement : si vous avez du mal à obtenir l’attention de votre chien dans des environnements trop stimulants, pensez à privilégier les environnement plus calmes, avec beaucoup plus de balades silencieuses en laisse ou en longe.

-Gérez les interactions : favoriser les contacts congénères de qualité plutôt que la quantité pour éviter les mauvaises rencontres et potentiellement l’apparition de troubles du comportement.

Ne mettez pas tout sur le compte de l’adolescence : certains maîtres de chiens peuvent facilement se décourager face aux changements de comportement de leurs chiens et finissent par complètement lâcher l’affaire. Or, il est important durant cette période de continuer à renforcer les acquis de votre chien tout en lui permettant de se dépenser suffisamment physiquement et mentalement.

Pour cela, commencer l’éducation de votre chiot dès son plus jeune âge.

-N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous vous sentez dépassé par les événements : il ne faut parfois pas grand-chose pour retrouver une relation saine et de confiance avec son chien.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a donné les clés pour mieux comprendre votre chien, si oui, partagez !

A très vite,

Mathilde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :